Interview de Fabrice Le Guilloux, Président de l’Association Actions pour l’Autisme Asperger Limoges marraine des GEM TSA 19, 23 et 87
31/05/2022

Interview de Fabrice Le Guilloux
Président d’Actions pour l’Autisme Asperger Limoges
Association marraine des GEM TSA 19, 23 et 87

 

Les départements de la Creuse et de la Corrèze ont récemment vu s’ouvrir sur leur territoire un Groupe d’Entraide Mutuelle (GEM) à destination des personnes autistes (voir coordonnées en bas de l’article). Ces deux nouveaux GEM ont permis de compléter le maillage de ces dispositifs sur l’ex région Limousin en les rendant plus accessibles et plus proches.

Libre adhésion, entraide, socialisation et pouvoir d’agir des personnes autistes sont des objectifs et des éléments communs à ces groupes. Actuellement portés par des organismes gestionnaires, Atypiques 23 en lien avec l’APAJH 23 pour la Creuse et l’Adapei 19 pour la Corrèze, les GEM sont amenés à évoluer vers une gouvernance sous forme associative confiée à ces adhérents.

 

Ces dispositifs reçoivent également l’appui d’une association “marraine”, l’association Actions pour l’Autisme Asperger Limoges, pour être conventionnés et subventionnés.
Cette marraine, la même pour les 3 GEM de notre territoire, assure une veille éthique, un soutien au fonctionnement et mobilise des tiers en cas de conflits (CNSA, 2019).

Le CRA Limousin a rencontré son Président, Fabrice Le Guilloux, pour qu’il nous explique les raisons de son engagement et le regard qu’il porte sur ce dispositif.

 

Pouvez-vous nous présenter votre association : Actions pour l’Autisme Asperger Limoges ?

Notre association est assez récente, elle a été crée il y a environ 3 ans.
Nous travaillons principalement sur les départements du 19, du 23 et du 87 mais nous débordons de plus en plus sur ceux limitrophes : la Charente, la Dordogne, le Cantal, le Puy de Dôme ou l’Indre. Notre association, initialement, était une association de parents. Nous faisons cependant le constat d’une évolution naturelle vers un public mixte avec familles et personnes TSA.
Actuellement, nous avons environ 70 adhérents regroupés par famille, ce qui représente près de 200 personnes. Le tarif pour adhérer est de 20€/an.
Nous proposons différents services pour tous les âges : de l’aide aux familles, des conseils pour les démarches (MDPH par exemple), du prêt de matériel, des rencontres sous forme de café ou de groupes d’habiletés sociales…
Nous avons également développé un soutien important autour de la question de l’emploi pour notamment redynamiser les adultes.

 

Pouvez-vous nous présenter les nouveaux GEM TSA 19 et 23 ?

Ces deux GEM ont à peu près la même ancienneté et ont ouvert leurs portes il y a peu. Ils ont des objectifs communs comme ceux de permettre à leurs adhérents de se retrouver dans un cadre bienveillant et de faire des choses à plusieurs. Ils disposent tous les deux d’une maison chaleureuse et aménagée qui permet de se détendre ou de partager des temps de repas. Ils proposent des divertissements et des sorties. Ce qui est intéressant, c’est de constater que certains membres ont su créer des liens qui se poursuivent en dehors du GEM. Les centres d’intérêts et les préoccupations d’un GEM à l’autre ne sont pas forcément les mêmes. Cela s’explique notamment par les tranches d’âge et le public qui les fréquente.
Suite à son lancement, le GEM 19 est entrain de montée en puissance. Il se développe à l’image de ce qui c’était passé pour celui du 87. Il compte à ce jour 14 adhérents.
Le GEM 23 est dans une phase de départ, de lancement au niveau de ces adhésions.
En tant que représentant de l’association marraine, nous avons une réunion mensuelle avec chacun des GEM et leurs membres. Nous essayons également de favoriser les rencontres entre les différents groupes.
Enfin, je veux souligner le rôle prépondérant joué par les animateurs des GEM. Ces professionnels font un travail remarquable pour faire vivre et connaître ces dispositifs. Ils sont aux côtés des adhérents. Ils leur apportent une écoute bienveillante et un soutien actif dans la gestion quotidienne et l’organisation des activités.

 

Pourquoi votre association s’est-elle engagée auprès des GEM ?

Le soutien aux GEM nous est apparu d’emblée intéressant et la constitution de ces groupes importante pour l’autisme.
Notre première expérience en tant qu’association marraine du GEM 87 a favorisé notre engagement pour ceux en Creuse et en Corrèze.
Ce qui est pertinent, c’est la partie très concrète qui accompagne ces dispositifs. Il y a des résultats et pas de paperasse.
On ne parle pas uniquement de grands principes mais de choses qui nous touchent tous les jours dans notre vie.
Dans cette organisation, il n’y a plus de maillots, plus d’étiquettes. Chacun a une place.

 

En quoi consiste le rôle de “marraine” d’un GEM ?

C’est expliqué dans les statuts, l’association marraine apporte son soutien aux adhérents et au dispositif. Elle assure une veille et exerce notamment un rôle de médiateur en cas de conflit. Notre appui se prolongera même lorsque les GEM évolueront vers un statut associatif qui les rendront plus autonomes par rapport à leurs organismes gestionnaires de départ.
Nous resterons à leurs côtés pour les accompagner, c’est aussi prévu dans les statuts avec l’ARS.
Enfin, comme nous l’avons expliqué, nous favoriserons et encourageons les échanges entre les GEM.

 

Comment voyez-vous l’avenir  ?

Les évolutions vont s’écrire différemment pour chacun de ces lieux. Cependant, ce qui nous semble important c’est de continuer à faire travailler ensemble ces différents groupes, qu’ils aient plus de relations et de projets communs. Par exemple, l’organisation de rencontres annuelles.
Il faut vraiment éviter l’isolement.
L’un des objectifs de ces dispositifs est de favoriser la socialisation qui doit donc se faire entre ses membres mais aussi entre les GEM. Lorsque je dis ça, je ne pense pas uniquement à ceux présents dans l’ancienne région Limousin. Nous avons eu des contacts avancés avec des GEM présents en Dordogne par exemple.
Un autre objectif est de mieux faire connaître la cause de l’autisme à l’ensemble de la société. De manière collective, on sera plus fort et on y arrivera mieux. A plusieurs nous serons plus à même de faire évoluer les choses, de changer les mentalités et de modifier les rapports de force.

Contactez l’un des 3 GEM TSA sur notre territoire :

 

GEM TSA 19
20 rue Navier 19100 Brive-la-Gaillarde | 07 87 15 11 67 | gemtsa@adapei-correze.fr |
www.gemtsa19.fr

 

GEM TSA 23 
9 rue du colonel Fossey 23000 Guéret | 06 67 77 06 31 | contact@atypiques23.fr
https://atypiques23.fr/
https://www.facebook.com/GEMAtypiques23

 

 

GEM TSA 87 
182 rue Meissonier 87000 Limoges | 07 57 47 45 33 | gem.tsa@apajh87.fr
https://www.facebook.com/GEM-TSA-87-105826684783047/