Le CRA présente le spectacle “Le bal des pompiers”
07/03/2022

Entretien avec Laurent Savard autour de son spectacle :
“Le bal des pompiers”

 

Depuis maintenant plus de 10 ans, Laurent Savard, papa de Gabin, comédien et écrivain, se produit un peu partout en France pour jouer son spectacle “Le bal des pompiers”.

Dans le cadre des actions menées en lien avec la journée mondiale de l’autisme, Laurent Savard sera présent le lundi 28 mars à 20h30 à l’espace du Crouzy de Boisseuil (87) (plan d’accès).
Inscription obligatoire pour ce spectacle sur : https://www.box.fr/fiche/boisseuil-le-bal-des-pompiers/1641645

Le CRA Limousin l’a rencontré pour mieux connaître les origines de ce spectacle mais aussi pour parler d’humour, d’handicap et d’inclusion.

 

Un message universel à travers ce spectacle

Laurent Savard et Marylou sont les parents de Gabin né en 2002, “entre 2 averses, le jour du bal des pompiers “ (extrait du livre “Gabin sans limites” p.11). Rapidement ils prennent conscience de ses difficultés de développement.
Laurent Savard qui exerce déjà la profession d’humoriste explique que cette naissance a changé sa vie et son humour.
À 2 ans et demi, après avoir rencontré de nombreux spécialistes et cherché de tous les côtés, aucun diagnostic n’est établi pour leur fils.

“S’il ne parle pas c’est peut-être qu’il n’a rien à dire ? Gabin suit la courbe, il n’y a pas de problème” (op. cit. p.24).
Le flou persiste alors qu’arrive l’angoisse de sa première rentrée scolaire.

“L’idée du spectacle m’est apparu comme un flash lorsque, confronté à la directrice de l’école, celle-ci m’explique qu’elle n’a pas fait ce métier pour s’occuper d’enfants handicapés.”

Laurent Savard décide alors de transposer cette difficile réalité de parent d’enfant autiste à travers un spectacle qui se veut touchant et drôle.
Les très nombreux professionnels rencontrés par Gabin et ses parents deviennent les personnages d’une pièce de théâtre aux accents comiques.

“Je me suis interrogé. Suis-je légitime pour faire rire sur ce sujet?
Puis, je me suis dit qu’en tant que parent ce qui est bon pour moi est bon pour mon fils.
Je veux à travers ce spectacle dénoncer le rejet de la différence. Il ne s’agit pas d’un spectacle communautaire. Je veux parler à tout le monde et avec humour de sujets de société.”

 

2 à 3 ans d’un intense travail d’écriture sont nécessaires à l’élaboration de cette pièce qui est jouée pour la première fois en avril 2010 sur la scène du Splendid à Paris.
Depuis cette première représentation “Le bal des pompiers” ne cesse d’évoluer. Il s’est enrichi de nouveaux personnages et Éric Richard accompagne à présent Laurent Savard au piano.

“Gabin va avoir 20 ans, je n’ai pas voulu faire de suite. J’ai voulu garder certains personnages clés et intégrer de nouvelles choses en lien avec son adolescence, son entrée dans la vie adulte. C’est très important pour moi.”

Rire tous ensemble du rejet pour mieux le dépasser

C’est bien en utilisant l’humour dans son spectacle que Laurent Savard souhaite sensibiliser tous les milieux à la différence et au rejet qu’elle peut engendrer. En s’appuyant sur une fine écriture, il dénonce de manière drôle et ironique les situations vécues et liées au handicap de son fils.

“Je trouve que l’humour véhiculé actuellement par notre société est souvent bête, méchant ou vide de sens. En France, on a beaucoup de mal avec la différence. Le handicap n’est pas très vendeur alors que l’humour peut permettre d’aborder ce sujet.
Moi, je veux faire rire pour parler du réel et de sujets de société, comme le handicap et l’autisme.
Mon spectacle c’est avant tout un spectacle d’humour sur la différence.

C’est en provoquant des émotions fortes, comme le rire ou la tendresse, que “Le bal pompiers” s’attache à déconstruire les idées reçues que chacun a sur l’autisme et la vie des personnes autistes. En voulant laisser une trace, Laurent Savard veut marquer les consciences des spectateurs. Il nous amène à nous interroger sur le traitement de la différence dans notre société et sur la manière dont elle pourrait faire l’objet d’une meilleure inclusion.

 

“L’inclusion c’est profiter de la vie”

“Actuellement on communique et on parle beaucoup d’inclusion (parents, associations, gouvernement…).
Mais une société inclusive doit l’être des 2 côtés.
Les parents d’enfants handicapés doivent composer à la fois avec les limites de la société et celles de la personne autiste elle même.
On doit tenir compte du degré de handicap et faire plus pour ceux qui ont moins.
L’inclusion doit être faite pour tout le monde à 100%. Pourquoi est-ce que les personnes handicapées devraient elles vivre uniquement entre elles?”

Et pour illustrer ses propos, Laurent Savard prend pour exemple le domaine du sport et plus particulièrement le roller où Gabin excelle.

“Gabin, il bouffe de la gomme. C’est avant tout un sportif.”

Après plusieurs reports dû au Covid, il participera enfin à la prochaine édition des “24 heures rollers” qui aura lieu au Mans les 9 et 10 juillet 2022. Une course comme celle en auto mais avec des rollers. La “Team Gabin sans limites” composée de nombreux champions de la discipline, dont Gabin, est une équipe 100% inclusive.

Il faudra pour tous, et peut-être un peu plus pour lui, gérer les à côtés durant tout le weekend: stress, sommeil, alimentation, bruits…

Mais là encore Gabin pourra compter sur ses formidables parents pour partager cette nouvelle aventure.

 

Pour en savoir plus sur Laurent Savard et son spectacle

Site internet de Laurent Savard : https://laurentsavard.com/

Page Facebook de Laurent Savard: https://www.facebook.com/laurent.savard.officiel

Compte Twitter: https://twitter.com/laurentsavard

Extrait du spectacle de Laurent Savard-Le bal des pompiers —Sketch de la directrice d’école : https://laurentsavard.com/videos/sketchs/la-directrice/ et https://vimeo.com/147127195

Reportage TV 19/20 de France 3 (2016): https://laurentsavard.com/videos/reportages-interviews/le-1920-de-france-3/

Chronique du livre “Gadin sans limites” par Gérard Collard dans l’émission Allodocteurs, France 5, 17/02/2017 : https://www.allodocteurs.fr/livre-la-selection-du-17-02-2017-21639.html?jwsource=cl